UN VENT DE LIBERTE


Mémorial en hommage aux victimes des attentats de Paris du 13 novembre 2015


 

Le 13 novembre 2015, 130 personnes perdaient la vie dans les attaques meurtrières de plusieurs terroristes, à St-Denis puis à Paris.

Parmi elles, Nohemi Gonzalez, étudiante à Strate, École de Design à Sèvres près de Paris. En échange universitaire pour 6 mois à Paris, venant de la California State University Long Beach, elle est l'unique victime américaine.

À l'initiative de Grégoire de la Roncière, Maire de Sèvres et de Dominique Sciamma, directeur de Strate, École de Design est née le projet de matérialiser un hommage à cette jeune femme et aux victimes de ces attentats.

Le mémorial a été inauguré le 11 janvier 2019.
Il est situé dans le parc de Brimborion à Sèvres (Hauts-de-Seine), devant la table panoramique dominant Paris.



 
DESCRIPTION   GALERIE   PHOTOS sur site
   
         
EXTRAIT BROCHURE   INAUGURATION   PHOTOS noms des victimes
   
         
DOSSIER PDF   BROCHURE PDF   PLAN D'ACCES
   
 
     

L'idée d'une sculpture rotative a été imaginée par Alice Elsner dans les jours suivant les attentats.
La mise au point de la conception s'est faite en collaboration avec son fils Félix Elsner.

Cette oeuvre a été financée par STRATE, École de Design et le groupe Galileo Global Education France

Bien que d'horizons différents qui vont de l'industrie à l'artisanat, le management et l'enseignement, tous les participants se sont retrouvés unis autour de ce projet par la conscience de participer à un projet chargé d'humanité.

LE VENT DE LIBERTÉ A ÉTÉ RÉALISÉ AUTOUR D'UNE ÉMOTION PARTAGÉE



GÉNÉRIQUE

Conception artistique, direction du projet, dossiers administratifs et sculpture des pales : Alice ELSNER
Conception artistique / technique : Félix ELSNER

Ont participé à sa réalisation :

En interne à STRATE, Ecole de Design :

Alice ELSNER - Francois HOULETTE - Julie LEONE - Richard SOARES
Rendus numériques : Charlotte BETINA - Carla CHATAIGNON
Nom Vent de Liberté : Sophie LEVEL
Edition : Antoine DUFEU
Gestion administrative : Pascale MITTELETTE - Hayat RAHEM - Dominique SCIAMMA

Les prestataires extérieurs sont :

Conception technique et suivi, dossier technique et conception de la sphère sigillaire: Félix ELSNER
assisté du collectif B612 (Jérome LAMBART - Guillaume PERCHERON - Sarah TOUITOU)

La structure mécanique a été réalisée par la TOLERIE GENERALE ( Benoit JUGLAS (chef de projet) - Joël FONTAINE)
sous la supervision de Guillaume PERCHERON

Notes de calcul : Société ARDI (Michel Didelot)
Numérisation maquette pales : DIGITAGE (Alexis Dejoux)
Impression 3D : ERPRO
Fondation : Ste SALLUSTRE
Géomètre : Cabinet MASSON

Peintures : MECATWIN (Franck DEPOISIER)
Cyril PINTAR - Pascal TAKA-HIRA


Édition brochure
NWB-STUDIO (Benjamin Parienté - Laetitia Pappolla)
Imprimeur : IMPRIMERIE DU MARAIS (Thierry Vinot)

Remerciements à :
Dominique Sciamma et Grégoire De La Roncière
La mairie de SÉVRES (Hauts-de-Seine)
L' Unité départementale de l'architecture et du patrimoine (UDAP) des Hauts-de-Seine
Marie Joly (Parc de Brimborion)

Et également à :
AB Deco-Metal - Société d'Argenture Romainvilloise - Pierre Boidot (BASF) - CDesign (signalétique) Karine Lemoigne - Société Aquitaine d'Études

Production :
STRATE, Ecole de Design et le groupe GALILEO GLOBAL EDUCATION France

 

 

 
DESCRIPTION
 

 

Une sculpture en mouvement suggérant la vie et captant le regard.
Un mouvement rotatif à axe vertical entraîné par le vent... ou par l'humain.
Tel un moulin à prière... pour donner un corps à la pensée, une existence, une action.

 

 


LES PALES

 

Des pales aux formes fluides et irrégulières se dressent autour d'un mat à trois mètres de hauteur. Elles sont la symbiose d'une forme organique et du feu.

Mi-végétales, mi-animales, elles inspirent dans leurs courses souples et ondulantes la danse hypnotique et lente de la flamme, de la vie.

 

 

 
Le regard descend, tout est lié.  
LA SPHERE SIGILLAIRE  
 
Une sphère tourne au centre d'un univers schématique, celui de la relativité générale.
Des noms y sont inscrits.
Ceux des 130 victimes du 13 novembre 2015.
Ils sont en relief et marquent désormais de leurs empreintes l'espace et le temps.

À portée de main, cette sphère pourra être touchée. Il y a échange. A chacun d'y ressentir son langage.

 
   
LE SOCLE FRACTAL  
   

Le socle fractal est la représentation du lien qui unit ce qui est à la nature. Émergeant du sol comme d'une matrice, il porte les éléments constitutifs de la sculpture.

Il est le lien qui rassemble l'esprit et la matière.

 

 

L'ensemble surgit de l'intérieur d'un anneau où est indiqué le nom de la sculpture.

 

 
   
   
 
 

Extraits de la brochure Un Vent de Liberté - l'esprit et la matière
éditée en 1200 exemplaires version francais/anglais
 
LES PALES
     

Le vent permet à la sculpture, quand la brise se lève, une rotation lente et ondoyante. Le visiteur peut alors la regarder tourner librement en toute autonomie.
Cette énergie est à l'origine du nom Le Vent de Liberté donné à la sculpture par Sophie Level, directrice des études à Strate.

La conception et la sculpture des pales ont été assurées par Alice Elsner.

La conception s'est faite en deux temps :

- Une recherche théorique avec maquette papier. Il s'agissait d'imaginer le système schématique de trois pales en rotation autour d'un axe vertical. Afin de donner plus de vie et de poésie à l'ensemble et de l'en éloigner des éoliennes techniques, les trois pales ont rapidement été pensées asymétriques.

- Une recherche du volume général et de leurs galbes. La grande et la petite pale sont des déclinaisons de la pale intermédiaire.
La maquette de celle-ci a servi de modèle pour sa réalisation grandeur nature afin de respecter le volume, ses proportions et ses torsions.

LE MODELÉ DES FORMES
Une fois le volume général ébauché a débuté un travail plus précis sur le modelé et les détails.

La nature crée des volumes. Aucun de ses volumes n'est dû au hasard.
Ils ont soit une fonction soit une cause voire les deux. Un animal, une plante ont une forme qui correspond à leur système de fonctionnement. Celui-ci est adapté à une configuration donnée. La forme d'un muscle donne un galbe à la peau. Il est lui-même la résultante d'une fonction qui dépend également de l'os sur lequel il s'accroche. Cet os est également la résultante d'une fonction.
Tous ces éléments sont structurés de façon souple ou rigide suivant les cas, la nature faisant en permanence de l'ingénierie. Elle est toujours en recherche du ratio optimal entre matière et fonction.
Les formes qui en découlent sont l'expression de cette histoire.

C'est pour cette raison qu'il ne faisait aucun doute pour Alice Elsner que ces pales soient en volume et non en simples tôles formées. Elles sont l'expression de la vie.
Elle a axé sa recherche sur une forme organique qui s'accroche au mat et se structure naturellement pour renforcer la pointe de la pale dans un mouvement naturel.


«Tout au long de ce travail, j'ai veillé à ce que le volume soit toujours l'expression d'une histoire. J'y ai même glissé une petite forme d'ovule au cœur des pales. Je voulais intégrer une possibilité de vie à venir.
Je voulais également jouer avec la lumière. La manière dont elle se pose sur les formes et sur les surfaces est également importante. Le positionnement concentrique des pales et leurs rotations créent un espace pouvant lui servir d'écrin.
La nuit, un discret éclairage solaire prend le relais de cette lumière si importante à tous». Alice Elsner

 

     
     
LA SPHERE SIGILLAIRE
 
 

Sur la sphère sigillaire, en haut et en bas, accompagnant les noms des victimes décédées, des signes y sont inscrits.
Ce sont les victimes connues et inconnues qui sont restées marquées à vie, dans leurs chairs, dans leurs âmes et dans leurs histoires. Les proches, les amis, les enfants, ceux à venir.
Leurs noms et leur nombre restent et resteront en grande partie indéfinis, aujourd'hui et demain.


Le Vent de Liberté est un mémorial.
Il est par son essence et depuis sa genèse support d'une charge émotionnelle douloureuse. Cette charge a été un point de référence lors de la conception, l'élaboration des idées, leurs évolutions et la symbolique qui s'y rattache.
Elle a également accompagné les questionnements de chacun à titre personnel, renforcé leurs investissements et guidé leurs choix artistiques.
Ceux-ci ont l'ambition de parvenir à une représentation perceptible et compréhensible par tous, en respect du regard et des ressentis des victimes et de leurs entourages.

De tous les éléments de la sculpture, la sphère sigillaire a dès sa conception exprimé une force symbolique puissante à laquelle il a fallu faire face.
 

LA LISTE DES NOMS
Sur la sphère sigillaire sont inscrits les noms des victimes décédées.

Mais ce ne sont pas juste des noms. Ce sont des histoires, des personnes dont le décès a marqué notre vie collective.
Leur mise en forme sur la sphère, chaque révision, chaque relecture s'est déroulée avec la même force que dégagent les énumérations prononcées lors de commémorations.
Chaque nom revenait avec toute la puissance de celle ou de celui qu'il représente.
La vérification de cette longue liste a été faite de multiples fois, entrainant une violente sensation de vertige à ceux qui l'effectuaient.

 

CONCEPTION

Félix Elsner a donné corps à l'idée.
Au-delà de la puissance émotionnelle, il a dû également affronter sa complexité physique.

Il s'agissait de trouver l'exacte harmonie entre la taille des noms et le diamètre de la sphère. Chaque ligne avec son groupe de noms a été adaptée une par une afin de correspondre à sa circonférence sans créer de rupture graphique au niveau de l'ensemble de la sphère.

 
 

LA DENOMINATION SPHÈRE SIGILLAIRE

Le résultat de ce travail a abouti à un objet mystérieux tel un monolithe chargé de sens et de symboles.
Suite aux premiers essais de rendus et face à la puissance que dégageait la sphère, Alice Elsner a effectué une recherche afin de trouver un nom.
Il fallait qu'il révèle cette démarche propre à l'humanité de graver ce qui lui est important, sur une tablette d'argile, sur un arbre, sur une pierre.

L'idée première de la sphère avec l'inscription des noms fait référence aux sceaux-cylindres datant de 1400 av. JC venant du Proche-Orient et à la célèbre Typeball d'IBM de 1963.

Tous les deux sont des sceaux.

L'utilisation de cette méthode s'est largement répandue dans l'histoire de l'humanité et dans le développement de son humanité.
Logiquement, l'adjectif sigillaire est apparu dans la recherche du nom.

La sphère sigillaire se veut porteuse de cet usage et de sa force symbolique.

 
 
LE SOCLE FRACTALE
     

 


LES FRACTALES
Benoit Mandelbrot est un mathématicien passionné de géométrie.
Depuis ses études, il dit avoir visualisé les équations par des formes.
À l'époque (1945-1980), les mathématiciens ne concevaient que des motifs correspondant aux formules mathématiques se résumant à des formes lisses telles que cercles, carrés, triangles, polyèdres, sphères, etc. Les phénomènes naturels étaient considérés comme résultats de hasards et ne pouvaient pas être intégrés aux mathématiques classiques.

Ne se satisfaisant pas de cet ordre établi, Benoit Mandelbrot y a intégré la notion de rugosité.
Cela lui a permis d'observer des phénomènes qu'il a nommés fractal et d'ouvrir la voie à des découvertes de règles mathématiques révolutionnaires.

Et c'est ainsi qu'en 1974, l'humanité découvre des lois fondamentales de la nature qu'elle avait mis jusqu'alors dans le tiroir désordonné des hasards inexpliqués.
Leurs applications permettent de traduire ce que l'on peut y observer en un langage mathématique simple. Elles ont permis de trouver un ordre dans ce qui ressemble à du désordre.

Le socle fractal est inspiré de la théorie des systèmes de fonctions itérées (IFS). Il est composé de quatre branches dont chaque élément est la reproduction exacte des autres à une échelle différente.

     
IMPLANTATION
 

Le Vent de Liberté est situé dans le parc de Brimborion sur la commune de Sèvres dans les Hauts-de-Seine.
Il est installé devant la table panoramique dominant Paris.
En cet endroit, un dialogue s'instaure naturellement entre la sculpture et son environnement.

C'est la convergence tant réelle que symbolique d'un lieu d'observation et d'un lieu de mémoire.

Son esthétique veut s'inscrire dans le XXIe siècle et dans ses problématiques.
Elle inspire l'élégance et la poésie que l'espoir peut engendrer.

Vent de Liberté - Parc de Brimborion
23 Avenue de la Division Leclerc 92310 SÈVRES

TRANSPORTS

Métro - T2 ( arrêt Pont de Sèvres) puis bus 179 et 169 (arrêt Division Leclerc)
Train : Gare de Bellevue (Meudon)

 
PHOTOS sur SITE
 
     
 
 
 
 
 
 
 
ET LA NUIT, QUAND PARIS S'ILLUMINE
 
 
Une discrète lumière au coeur des pales se met en éveil
 
 
Les promeneurs sont partis.
Le mémorial continue seul son dialogue avec un Paris de lumière.
 
LIENS
LIEN VERS LE SITE DE FELIX ELSNER  
 


 

 

HAUT DE PAGE